Bitumage de la route Bol-Liwa: Une nouvelle étape est franchie

Les membres de la Commission d’ouverture et de jugement des offres (COJO) du Ministère des Infrastructures et du Désenclavement,  se sont réunis dans les locaux dudit Ministère sous la présidence de M. Tchiam Oumar, afin de procéder à l’ouverture des plis d’appel à la concurrence n° 001/MID/SE/SG/DGR/2017 relatif aux travaux de construction de la route Bol-Liwa, longue de 85 Km.

Ce qui constitue une nouvelle étape  franchie dans la concrétisation de ce vieux projet routier ayant connu plusieurs allé-retours entre les institutions en charge de l’instruction.                                                                                                   En ouvrant la séance, en présence des représentants des soumissionnaires, le président, a rappelé que l’objet de la réunion porte sur le choix d’une entreprise capable de réaliser les travaux selon le principe d’économie qui gouverne la passation des marchés. Au total, sept (7) entreprises ont soumis des offres. Il s’agit de SOROUBAT ; ARAB CONTRACTORS; ETEP ; HOUAR ; Groupement SGTP/EGBTP ; Groupement MAKIMSAN/EBM et le groupement GAP INSAAT/METAG. Après vérification des sceaux de fermeture, la Commission, a procédé à l’ouverture des enveloppes contenant les offres. Les montants proposés par ces entreprises oscillent entre 54.823.864.192 F CFA et 73 474 736 712, 57 F CFA, toutes taxes comprises (TTC), pour un délai d’exécution de 30 mois.

 

Le choix de l’entreprise sera connu après une analyse minutieuse à huis-clos des dossiers par la sous-commission technique d’évaluation des offres conformément aux critères préalablement indiqués dans l'avis d'appel public à la concurrence. Au terme de l’évaluation, le choix sera porté sur celle qui est la plus avantageuse économiquement, résultant d’une pondération des notes technique et financière selon une clef de répartition. Les notes techniques et financières pondérées sont additionnées pour identifier l'offre ayant obtenue la meilleure note c'est-à-dire le meilleur rapport qualité/prix. 
Ce projet  bénéficie d’un financement conjoint de la Banque islamique de Développement (BID) à travers un prêt Istisna’a et de l’Etat tchadien. Les caractéristiques géométriques de cette infrastructure sont celles d’une route revêtue comportant une largeur de 7 et deux (2) accotements de 1,5 m  chacun, la construction des ouvrages hydrauliques et la mise en place de la signalisation. Une fois réalisée, cette route soulagera les multiples souffrances des populations et facilitera le développement des échanges socio-économiques entre le Tchad et les pays ouest africains et maghrébins.

 

Copyright © 2017 Ministère des infrastructures du Tchad. Tous droits réservés.